Leffe Blonde 0.0

Certainement un des produits phare de la brasserie ABinBev, la Leffe, bière d’abbaye née en 1240 et perdue à la révolution, renaît en 1952 de la volonté du Père-Abbé Nys et d’Albert Lootvoet. Passant dans le giron des brasseries Artois en 1955, elle fait maintenant partie du catalogue de l’omniprésente brasserie Anheuser-Busch InBev qui l’a fait évolué dans de nombreuse direction. Elle la décline, enfin, en la désalcolisant avec son procédé sous vide, avec cette Leffe Blonde 0.0.

J’ai donc versé le breuvage dans mon calice, et…

À l’œil

Cette belle blonde à la mousse ferme et résistante cache en son sein de merveilleuses volutes pétillantes.

Au nez

Un parfum épicé doux, mais affirmé, clou de girofle, vanille et écorce d’orange cohabite en toute harmonie.

Au goût

Mes lèvres posées découvrent tout d’abord une douceur sucrée voir mielleuse. Immédiatemment chassée par une amertume assez présente, suivie des arômes toastées des céréales, rappelant la croute de pain, cette bière est marquée par la signature épicées la marque.

En bref

Je l’attendais avec impatience, et je n’ai aucunement été déssus par cette version vierge de la célèbre Leffe Blonde. Tout y est retrouvé, des bulles à la mousse, des parfums aux arômes, de la couleur à la brillance, du goût à la viscosité… Une merveille pour les amoureux, comme moi, de la Leffe ! Seul bémol, mais certainement justifié, les calories, avec 40kcal/100ml ou 132kcal la bouteille.

En quelques clés

Pays BE
Alcool 0.0
Contenance 33
Calories 40
Couleur 14
Intensité 3
Amertume 2
Douceur 2
Acidité 1
Cote 19
Accompagne Fromages et plat de terroir

Je l'ai trouvée* :

* mais il n'y en a peut-être plus !#

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *